Newsletter ASSH novembre 2020
Wenn Sie diese Information nicht lesen können, klicken Sie bitte hier.
Logo
L'État durable | newsletter ASSH novembre 2020
A4CC609E-B36B-FB69-5B7F7E7865F0DB91.png
Le 4 novembre, le Conseil fédéral a mis en consultation sa « Stratégie pour le développement durable 2030 » (SDD). Avec cette stratégie, le Conseil fédéral montre comment il entend réaliser l’Agenda 2030 et ses 17 objectifs de développement durable (sustainable development goals ou SDGs). Il estime qu’il est particulièrement nécessaire d’agir dans les trois domaines suivants : « consommation et production durables », « climat, énergie et biodiversité », ainsi que « égalité des chances ». Divers acteurs critiquent déjà la stratégie comme étant insuffisante. Le réseau de la société civile « Plateforme Agenda 2030 », par exemple, déplore dans une prise de position que la SDD 2030 ne prévoie pas de fonds supplémentaires et que le développement durable soit censé être mis en œuvre dans le cadre ordinaire des différents offices fédéraux.
 
Mise en œuvre de la durabilité dans l’action gouvernementale : dix perspectives
 
Mais comment la durabilité peut-elle être mise en œuvre dans l’action gouvernementale ? Que doitfaire l’État ? Qu’est-ce qu’il peut faire ? Et que fait-il réellement ? Le dossier thématique du nouveau bulletin de l’ASSH s’empare de ces questions et contribue à une clarification normative, fonctionnelle et empirique plus poussée de la responsabilité et du rôle de l’État durable sous divers angles disciplinaires. Si l’État peut réagir de manière aussi décisive à la crise du Covid-19, il devrait également être en mesure de lutter contre le changement climatique anthropique, l’extinction des espèces ou les inégalités sociales persistantes, écrivent dans l’introduction Basil Bornemann et Marius Christen, qui mènent des recherches sur la « durabilisation » de l’État à l’Université de Bâle et qui ont participé à la conception du dossier.
 
La relation entre durabilité et démocratie est le fil rouge des dix contributions rassemblées dans ce dossier : l’État durable a lui aussi un besoin urgent de légitimation démocratique, comme le souligne par exemple professeur en humanités environnementales Ivo Wallimann-Helmer.

--> pour en savoir plus
Inhalt
arrow     Accès aux données et interconnexion des données : la Suisse doit rattraper son retard
arrow     L’Open Access en Suisse : mesures top-down versus infrastructures locales
arrow     Nouvelles enquêtes sur les relations entre les générations
arrow     Six priorités de recherche pour une Suisse durable
arrow     « One Health » : vers une science plus inclusive
arrow     Blog de l’ASSH : deux nouvelles thématiques dans « décodage »
arrow     Calls
arrow     Agenda
arrow     Publikationen
Accès aux données et interconnexion des données : la Suisse doit rattraper son retard
La Suisse devrait rapidement créer un cadre juridique et institutionnel pour donner à la recherche un meilleur accès aux données numériques existantes. Par ailleurs, l’accès aux données et leur mise en relation ne doivent pas entrer en conflit avec la protection des données. C’est l’une des conclusions du nouveau rapport «Accessing and linking data for research in Switzerland» (29 pages) du Centre de compétence pour les sciences sociales FORS.
A4CC6924-A79B-C341-932B27B39350D6FC.png
arrow    les principales conclusions du rapport en bref
L’Open Access en Suisse : mesures top-down versus infrastructures locales
Étude par interviews du Conseil suisse de la science
L’idée d’une mise à disposition gratuite et publique des résultats de la recherche suscite de grandes attentes : par exemple, moins de charges financières pour les bibliothèques ou la « reconquête » du système de publication scientifique par la communauté scientifique. Ces attentes ont été jusqu’à présent en partie déçues. L’étude « L’avenir de l’Open Access du point de vue des chercheurs en Suisse » publiée par le Conseil suisse de la science en octobre, basée sur les interviews de douze chercheuses et chercheurs, montre à quel point le débat sur le libre accès continue d’être très animé et controversé en Suisse.

Toutes les personnes interrogées sont sceptiques quant aux dernières interventions de la politique scientifique en faveur d’une restructuration accélérée du système de publication scientifique, telles que le « Plan S » européen (« S » pour « Speed », « Solution » ou « Shock ») ou, au niveau national, la « Stratégie en faveur de l’Open Access » de swissuniversities, et les critiquent comme étant des mesures « top-down ». Elles affirment qu’il faudrait plutôt créer des infrastructures locales, adaptées en fonction des cas et des disciplines. Plusieurs personnes interrogées sont également d’avis que les sociétés scientifiques pourraient apporter une contribution encore plus déterminante, par exemple en reprenant le contrôle des revues les plus importantes ou en s’engageant davantage en faveur de la décommercialisation du système de publication.
arrow    vers l’étude (en allemand)
A4CC6F43-E5E9-E9A8-287259D15BF6FA37.png
Nouvelles enquêtes sur les relations entre les générations
Jeunes et vieux dans la pandémie
Au printemps, les sciences sociales ont rencontré peu d’attention dans la lutte contre la pandémie (voir l’actualité du 14 mai sur le site de l’ASSH). Depuis lors, cependant, de nombreuses études en sciences sociales ont examiné la nouvelle coexistence sociale dans le cadre de la pandémie ainsi que les effets du confinement et de la quarantaine, et leurs résultats sont maintenant régulièrement publiés. Plusieurs rapports mettent l’accent sur les relations entre les générations :

arrow    pour en savoir plus
A4CC72D1-0F5B-6E96-72F9C9A68DAE4E4F.png
Six priorités de recherche pour une Suisse durable
Quels sont les domaines de recherche prioritaires pour que la Suisse puisse atteindre ses objectifs en matière de durabilité ? Au cours des 18 derniers mois, le groupe de pilotage de l’Initiative pour la recherche sur le développement durable, lancée par les Académies suisses des sciences sous la direction de l’Académie suisse des sciences naturelles, a procédé à un échange intensif avec diverses parties prenantes de la science, du gouvernement, des ONG et du secteur privé. Le résultat de ces consultations est un livre blanc qui identifie six domaines dans lesquels des initiatives de recherche ciblées sont nécessaires, y compris provenant des sciences humaines et sociales.
arrow    vers le livre blanc
A4CC7463-EE85-4A84-424B0F4E6E953366.png
« One Health » : vers une science plus inclusive
Comment nous orienter vers une théorie moderne de la santé capable de relever les défis complexes du changement global ? Jakob Zinsstag, épidémiologiste au Swiss TPH à Bâle et président du conseil scientifique de td-net, présente dans un article la genèse du concept de santé unique (« One Health ») et déclare que la santé doit être considérée comme une sphère d’action humaine au sein des systèmes homme-environnement. La pandémie de Covid-19 nous a d’ailleurs rappelé combien l’homme est inéluctablement lié à son environnement.
arrow    vers l’article (traduit en français)
A4CC77A0-E751-B1CD-9A249E475BFBF428.png
Blog de l’ASSH : deux nouvelles thématiques dans « décodage »
« décodage » – un blog conçu comme journal de réflexion sur l’actualité. Contributions publiées en novembre :
 
Les droits des animaux : une idée raisonnable ?
 
Entre les élevages de visons et le véganisme : l’utilisation contemporaine des animaux est-elle « raisonnable » ? et un droit fondamental pour les animaux « déraisonnable » ? Dans son texte (en allemand), le philosophe Markus Wild décode le débat en cours sur cette question.
 
Comment le confinement change notre orientation dans l’espace et le temps
 
La disponibilité de l’espace et du temps constitue le cadre d’orientation de notre vie quotidienne. Comment ces ressources évoluent-elles dans un contexte de confinement ? Une réflexion (en allemand) du point de vue du géographe Paul Messerli.
arrow    vers le blog « décodage »
A4CC7AF6-F6FF-3A1E-46C891B10979B359.png
Estavayer-le-Lac et Werdenberg : deux nouveaux volumes dans la série des Monuments d’art et d’histoire
Quelque 140 volumes en 93 ans : la série « Les monuments d’art et d’histoire de la Suisse », publiée par la Société d’histoire de l’art en Suisse, continue de s’enrichir. En novembre, les volumes « Die Region Werdenberg » (tome VI du canton de Saint-Gall) et « La ville d’Estavayer-le-Lac » (tome VI du canton de Fribourg) ont été publiés. Depuis 2019, tous les volumes sont accessibles en ligne en format PDF. Ils sont en outre progressivement intégrés au projet MAH-online, qui vise à relier tous les volumes dans une base de données géoréférencées et à les développer numériquement d’ici 2027.
arrow    plus d’informations
A4CC7EA4-AB31-F4D1-3E21ACA5FA27894F.png
Le multilinguisme dans les sciences et l’illusion d’une communication universelle
Contrairement au monde des affaires ou de la culture, le multilinguisme reçoit peu d’attention dans le monde universitaire. Pourtant, il pourrait être un antidote à la diminution de la diversité des cultures scientifiques. Le livre « The Multilingual Challenge for the Construction and Transmission of Scientific Knowledge » de la linguiste Anne-Claude Berthout et de son collègue Laurent Gajo examine la pratique scientifique et montre à quel point le multilinguisme peut accroître la qualité du travail scientifique.
arrow    plus d’informations
Calls
Appels à projets en cours
Fondation Pestalozzianum, Zurich
Projets pilotes de recherche liés aux priorités de la Fondation en matière de collections
  • Objectif : faire connaître les collections aux chercheurs et chercheuses de diverses disciplines et développer des perspectives pour la poursuite de la recherche en histoire de l’éducation. Un total de 60 000 francs suisses sera attribué pour soutenir 1 à 3 projet(s).
  • S’adresse à : instituts de recherche ou particuliers travaillant dans le domaine de la recherche en histoire de l’éducation
  • Délai : 31 décembre 2020
Vers l’appel à projets
 
Swissuniversities
Divers appels à propositions pour des projets Open Access dans le cadre du programme « Open Science »
  • Objectif : projets mettant en œuvre le plan d’action national pour l’Open Access dans les hautes écoles suisses
  • S’adresse à : toutes les disciplines
  • Délais : 15 janvier / 31 mai 2021
Vers l’appel à projets
 
Fonds national suisse
Concours d’images scientifiques 2021
  • Objectif : montrer l’importance croissante des images dans la recherche scientifique, dévoiler comment la science se pratique, donner un visage à ses acteurs
  • S’adresse à : chercheuses et chercheurs de toutes les disciplines travaillant en Suisse
  • Délai : 31 janvier 2021
Vers l’appel à projets
 
Fonds national suisse
Doc.CH pour les thèses en sciences humaines et sociales
  • Objectif : promotion de thèses sur des sujets choisis par les chercheuses et chercheurs eux-mêmes
  • S’adresse à : chercheuses et chercheurs en sciences humaines et sociales disposant d’un master (obtenu au maximum trois ans plus tôt)
  • Durée du subside : 2-4 ans
  • Délai : 15 mars 2021 
Vers l’appel à projets
 
Office fédéral de l’énergie
SWEET-Call 1-2021 sur le thème « Living & Working » 
  • Objectif : promouvoir les innovations nécessaires à la bonne mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050 et à la réalisation des objectifs climatiques de la Suisse
  • S’adresse à : partenariats qui travailleront durant plusieurs années sur des projets pluridisciplinaires et interdisciplinaires. Les projets basés sur une coopération entre les établissements de recherche, le secteur privé et les pouvoirs publics sont particulièrement les bienvenus
  • Durée du projet : 8 ans
  • Délai : appel d’offres ouvert à partir du premier trimestre 2021
Plus d’informations
 
Swiss Network for International Studies (SNIS)
Appel à projets sur le thème « Covid-19 : What lessons for multilateralism ? (particularly in view of climate change action »
  • Objectif : promouvoir la coopération entre les sciences naturelles et sociales dans le domaine des études internationales
  • S’adresse à : équipes de recherche multidisciplinaires en sciences sociales dans le domaine des études internationales
  • Durée du projet : 2 ans
  • Délai : 21 janvier 2021 (pre-preposal) et 17 mai 2021 (full proposal)
Vers l’appel à projets
Agenda
Manifestations en décembre
4 décembre 2020
10h00 - 12h00
Online
Workshop de « Digital Humanities Network »
Avec les présentations de Rachel Huber, Béatrice Gauvain, Sonja Gasser
DHCH Network, Université de Berne, ASSH

8 décembre 2020
dès 18h15
Online via Zoom
Conférence de Sabine Fourrier (Lyon) : « Une capitale de royaume chypriote : Kition (XIIIe-IVe siècles av. J.-C.) »
Association des amis de l’art antique
 
16 décembre 2020
11h00 - 12h30
Online via MS Teams
Conférence de Anne-France Morand (Québec) : « Traduire et éditer les Hymnes orphiques. Quelques réponses et passablement de questions »
Département de Philologie classique, Université de Fribourg
 
17 décembre 2020
13h15 - 14h00
Online via Zoom
Science after Noon : table ronde « Wie kann Wissenschaft Politik beraten ? »
Avec Marcel Tanner, Matthias Egger, Susan Gasser, Sabine Süsstrunk
Académies suisses des sciences
Publikationen
A4CC85C1-CEE5-C24A-A17A8BC37C48AAF5.png
Next Generation und Third Space
Schmidlin, Sabina, Eva Bühlmann und Fitore Muharremi (2020) : Next Generation und Third Space : neue Karriereprofile im Wissenschaftssystem (Swiss Academies Reports 15,3).
arrow    Download
 
A4CC89A1-F83A-4468-6DA0EAA9F4DB3555.png
L'État durable
ASSH (2020) : Der Nachhaltige Staat – L'État durable (Bulletin de l'ASSH 26,3).
arrow    Download
A4CC836D-BFF5-F215-E9AEDAA42EC3B833.png
Lieux de vie
ASSH (2020) : Lebensräume – Lieux de vie (Bulletin de l'ASSH 26,2).
arrow    Download
Schweizerische Akademie der Geistes- und
Sozialwissenschaften (SAGW)
Laupenstrasse 7
Postfach
3001 Bern
Schweiz

Tel:  031 306 92 50
E-Mail: sagw@sagw.ch

www.sagw.ch
Aktuell arrow
Kontakt arrow
Datenschutzerklärung arrow
Twitter     Facebook     Linkedin
Ich möchte meine Daten ändern oder mich vom Newsletter austragen: hier klicken